Gauthier, Laure

Résidence C.L.A.S · mai & juin 2022

Poète et autrice multimedia, Laure Gauthier est née en 1972 à Courbevoie. Elle vit et écrit à Paris.

Elle a publié récemment kaspar de pierre (La lettre volée, 2017) et je neige (entre les mots de villon) (LansKine, 2018). En février 2021, elle sort un album transpoétique Eclectiques Cités avec le collectif Acédie 58 et en octobre 2021 sort chez LansKine les corps caverneux écrit dans le cadre d’une résidence d’écrivain Ile-de-France (2019-2020).

Elle conçoit ses textes comme des espaces de vigilance. Elle y interroge à la fois la place de la sensibilité, notamment de la voix et du toucher, dans un monde rationalisé jusqu’à l’extrême, et la place du document et de l’archive dans l’expérience de la violence individuelle et collective. Elle pense la poésie comme un chant du hors-champ, et la situe en léger hors-champ des documents.
Ses textes ont une dimension polyphonique qui permet de créer un écart vigilant entre la perspective singulière et collective, la poésie objective et subjective.

« L’idée de nos grottes résonne de chair.
Si nous sommes eau, te dis-je,
notre matière sèche n’est pas abstraite, elle est presqu’île, terre et roche,
quand on dérive
Elle est contour à notre vague.
notre matière sèche entourée d’eau.
Ne pas oublier l’eau, l’humide, 90 pour cent de chair et 10 pour cent de roche,
entends-tu ? »
Les corps caverneux,
LansKine, 2022

Les corps caverneux, 2022, LansKine

La cité dolente, sortie en mars 2023, LansKine

SES RENDEZ-VOUS

Fenêtre sur Loire #2 - 2022

L’autrice, avec Benoît Toqué lors de l’ouverture de leur résidence, cette soirée était modérée par Gwenaëlle Abolivier.

École Buissonnière

Laure Gauthier a écrit Je neige (entre les mots de villon) (LansKine, 2018).

Lors d’une soirée à Cap Loire, elle nous a fait découvrir celui qui inspire encore les poètes.

En partenariat avec le Service des bibliothèques de Mauges sur Loire