Aller au contenu

Maison Julien Gracq

Notre programme en 2021
Évolutif selon les mesures sanitaires en vigueur.
En savoir plus


Informations sur la Maison Julien Gracq

Un lieu de résidence

Julien Gracq, l’écrivain géographe, a fait don de sa propriété afin qu’elle devienne selon ses propres mots :

un séjour temporaire de repos ou de travail (...) destiné à des écrivains.

Son legs se compose de sa maison familiale, de jardins et d’une bâtisse médiévale, le Grenier à sel.

La maison familiale est dédiée depuis 2014 à l’accueil d’auteurs et d’autrices en résidence d’écriture, comme l’a voulu l’écrivain.

L’appel à candidature pour les résidences d’écriture en 2022 est ouvert du vendredi 18 septembre 2020 jusqu’au vendredi 12 mars 2021.

En savoir plus sur les résidences

Visiter la Maison Julien Gracq

Nous sommes dans l’obligation de reporter notre ouverture au public du 1er avril

Le Grenier à sel est la bâtisse médiévale léguée par Julien Gracq avec sa maison familiale. Il se divise en deux niveaux. Au rez-de-chaussée, la Chambre des cartes est un espace de découverte de l’écrivain et un lieu d’exposition temporaire. Au premier étage, la Bibliothèque remarquable offre à lire près de 2400 livres ayant appartenu à Julien Gracq.

La Maison Julien Gracq fermera à nouveau aux visites libres à partir du 13 novembre 2021.

Consulter les horaires et les tarifs


Les événements de la Maison Julien Gracq Voir l’agenda

Deux Loire ensemble, ouverture de résidence

Jeudi 20 mai 19:00-20:30

Ouverture de résidence entre Elitza Gueorguieva, jeune autrice bulgare et Patrick Autréaux, ex-thérapeute et écrivain.

Bibliothèque de la Maison

En savoir plus


Pourquoi le sentiment s'est-il ancré en moi de bonne heure que, si le voyage seul – le voyage sans idée de retour – ouvre pour nous les portes et peut changer vraiment notre vie, un sortilège plus caché, qui s'apparente au maniement de la baguette du sourcier, se lie à la promenade entre toutes préférée, à l'excursion sans aventure et sans imprévu qui nous ramène en quelques heures à notre point d'attache, à la clôture de la maison familière ?

Julien Gracq, Les eaux étroites