James Noël


James Noël était en résidence à la Maison Julien Gracq en mars 2015 en partenariat avec le réseau Lettres sur Loire et d’Ailleurs.
James Noël, né en 1978 en Haïti à Hinche, est un écrivain chroniqueur et poète prolifique. Il occupe une place emblématique dans les lettres haïtiennes contemporaines. Ancien pensionnaire de la Villa Médicis (Rome), James Noël écrit plusieurs anthologies de poésies. Avec Pascale Monnin, il est cofondateur de la luxuriante revue IntranQu’îllités. Il a animé des ateliers d’écriture à Port-au-Prince, à Paris, à Vincennes, à Nouméa, à Montevideo et dans les prisons. Ses textes sont lus et mis en musique par de nombreuses voix comme Arthur H, Wooly saint Louis Jean, James Germain, Tamara Suffren. Il est essentiellement l’auteur du Sang visible du vitrier (Vents d’ailleurs, 2006), Des points chauffés à blanc (Bruno Doucey-Noroît, 2010), Kana Sutra (Vents d’ailleurs, 2011). Avec Fanette Mellier (design), il a réalisé La Migration des murs (Villa Médicis, 2012) et Empreintes (Imprimerie nationale de France, 2014).

En 2015, les éditions Points publient un recueil qui rassemble Le Sang visible du vitrier et Le Pyromane adolescent.

Source : Noël, J. (2015). Anthologie de poésie haïtienne contemporaine., Isle d’espagnac : Points., p. 552.

Coup de projecteur

Serge Gruzinski

Directeur de recherche au CNRS, classe exceptionnelle, l’historien Serge Gruzinski séjourne quelques jours en juin (...)

Les Cartes et l’Imaginaire

Les Terres du couchant, de Julien Gracq Spatialité du récit, par Jean-Louis Tissier Jean-Louis Tissier est (...)