Dominique Sigaud

Ecrivain, journaliste, grand reporter, Dominique Sigaud est reçue à la Maison Julien Gracq du 19 octobre au 20 décembre 2015.

"Julien Gracq fait partie des filiations dans la langue par lesquelles je suis devenue écrivain. J’ai lu le Rivage des Syrtes vers trente ans, d’abord avec réticence ; je craignais un livre « vieux », passéiste. J’y ai trouvé ce que je cherchais alors (et encore) dans la littérature : « voilà de quoi la langue est capable ». (...). Comment ce qui fait la littérature est l’agencement singulier de la langue propre à un seul auteur. Comment cette singularité élargit le territoire de notre langue commune. (...) Mon projet est de tourner autour de ces notions. "

Rencontres, ateliers, lecture en musique, le programme est riche.

Coup de projecteur

Serge Gruzinski

Directeur de recherche au CNRS, classe exceptionnelle, l’historien Serge Gruzinski séjourne quelques jours en juin (...)

Les Cartes et l’Imaginaire

Les Terres du couchant, de Julien Gracq Spatialité du récit, par Jean-Louis Tissier Jean-Louis Tissier est (...)