Fabienne Swiatly

Née en 1960 à Amnéville en Moselle, d’un père polonais et d’une mère allemande, Fabienne Swiatly est une poète, romancière, nouvelliste et essayiste. Elle entretient un lien avec le théatre pour lequel elle écrit des textes, qui viennent s’ajouter aux adaptations qui ont été faites de certains de ses romans.

On peut lire sur le site remue.net ses participations à ce collectif. Son travail et sa personnalité sont à découvrir sur son blog la trace bleue.

Elle a été choisie pour le projet : Bienvenue dans les Mauges en 2015

Vivant en Savoie, Fabienne Swiatly ne connait pas le territoire du pays des Mauges et y apportera un regard neuf. Militante associative, elle a l’habitude du travail en équipe. Elle organise régulièrement des ateliers d’écriture.

De ce projet elle nous dit :
« Le mot « accueillir » est ancien, le mot est multiple. Alors il faut le préciser. J’ai envie de l’interroger à l’endroit de la frontière, du seuil ou encore du sas symbolique ou réelle entre : extérieur/intérieur, privé/intime, là-bas/ici, réel/virtuel, visible/invisible, étranger/ autochtone, etc.
Recueillir les souvenirs, les impressions, les faits, les gestes, les rituels autour de cette notion d’accueil chez mes hôtes.
Ce qui se joue avec le corps, les attitudes et le langage.
Quels sont les mots qui ouvrent les portes ? Qu’est-ce qui nous met suffisamment en confiance pour entrer ou laisser entrer ?
On dit que l’époque est à la frilosité, à la peur de l’autre. Qui est ce on ? Qui est l’autre ?
Qu’est-ce qui nous tient aussi en dehors.
Ecrire ensuite un texte de théâtre et donner à entendre ce qui se joue sur cette frontière. Certainement du beau, certainement du dramatique, certainement du comique.
Accueillir ce qui me sera donné.
Bienvenue à l’étranger car moi aussi en d’autres lieux je suis étrangère. »

janvier 2018 :

Rien pour ce mois

décembre 2017 | février 2018

Coup de projecteur

Ville d’Angers : résidence d’écriture

Date limite le 26 février. La ville d’Angers propose une résidence d’écriture rémunérée du mardi 2 octobre au vendredi 30 (...)

Une exception à la règle

La Maison Julien Gracq sera exceptionnellement fermée le samedi 20 janvier. Elle reste ouverte toutes les autres (...)

Claude Colas, formes et contrastes

La forme d’une île Claude Colas Exposition en partenariat avec le Centre d’art de Montrelais à la Maison Julien Gracq (...)

SE TENIR AU COURANT

S'inscrire à notre infolettre

Suivre notre page Facebook