Pascal Dessaint

Pascal Dessaint est présent à la Maison Julien Gracq du 10 au 15 février et du 7 au 12 avril 2014.
Cette résidence est organisée en partenariat avec le Festival Mauves en Noir qui aura lieu les 11, 12 et 13 avril.

Pascal Dessaint partage sa vie entre le nord de la France où il est né en 1964 et Toulouse où il vit aujourd’hui, deux univers qui nourrissent son inspiration.

Ses romans ont été récompensés par plusieurs prix importants dont le Grand Prix de la littérature policière (“Du bruit sous le silence”), le Grand Prix du roman noir français du Festival de Cognac (“Loin des humains”) et le Prix Mystère de la Critique, qu’il a reçu deux fois (“Bouche d’ombre” et “Cruelles Natures”).

Sensible aux questions environnementales, marcheur et militant dans l’âme, Pascal Dessaint écrit depuis “Mourir n’est peut-être pas la pire des choses” (2003) sur les rapports complexes et parfois ambigus entre l’Homme et la Nature. Tous les romans de Pascal Dessaint sont édités par les éditions Payot & Rivages, qui publient également ses chroniques “vertes et vagabondes” (“Un drap sur le Kilimandjaro” et “L’appel de l’huître”).

juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

Coup de projecteur

Yves Picquet

Yves Picquet est un artiste-peintre, sérigraphe et plasticien français. Grâce à Françoise Nicol, une résidence et 2 (...)

Visites de la Maison

En entrée libre et en visite guidée, cet été, la Maison Julien Gracq est ouverte.

Journée du patrimoine 2017

À l’occasion des journées du patrimoine 2017, La Maison Julien Gracq est ouverte le dimanche 17 septembre de (...)