Aller au contenu

Maison Julien Gracq

Une maison d’écrivain

Au cœur du projet de la Maison Julien Gracq : les langues françaises dans le monde, la lecture et l’écriture ouvertes à tous, et les résidences d’écrivains en Pays de la Loire.

La Maison Julien Gracq est un lieu de vie, « de repos et de travail » comme Julien Gracq le souhaite et l’écrit dans son testament. Un lieu de rencontres et de dialogues multiples, aussi.

Jean-Paul Dekiss La maison où un écrivain a vécu devrait apporter autre chose à quelqu’un qui vient la visiter, qui est poussé par une certaine ferveur, ou par la curiosité. Certes elle présente des objets, des images qui parlent de l’écrivain, mais c’est, ou ce devrait être, pour reconduire vers la lecture, vers l’imaginaire littéraire...

Julien Gracq Ce serait intéressant, mais je ne sais pas... cela ne s’est jamais produit... Une maison d’écrivain n’est guère conviviale...

Entretiens, éditions José Corti, 2002

La résidence d’écriture se révèle pour tout auteur un moment essentiel dont l’enjeu est double : pouvoir poursuivre en toute quiétude son travail de création, et s’inscrire dans un territoire, un lieu d’accueil par diverses interventions (rencontres et lectures publiques, ateliers d’écriture, etc.). Si les modalités diffèrent selon les structures, il s’agit toujours d’affirmer la place de l’écrivain dans le contemporain.

Patrick Chatelier, remue.net, 2010

Les articles de cette rubrique

Dernière modification dans cette rubrique le 27 novembre 2018