Bâtisses et domaine

Le legs de Julien Gracq comporte deux bâtisses - la maison et l’ancien grenier à sel- et deux terrains séparés par le chemin de la Californie et tous deux en bordure de la Loire.

La ville de Saint-Florent-le-Vieil fait appel en 2009 à la Région-Pays-de-la-Loire pour ensemble penser et financer le projet. La maitrise d’oeuvre des travaux a été confiée à Gabor Mester de Parajd, architecte en Chef des Monuments historiques. Un comité de pilotage composé de la Région Pays de la Loire, la Ville de Saint Florent le Vieil, l’Institut des Etudes Avancées de Nantes, la Maison des Ecrivains et des Traducteurs de Saint Nazaire conçoit le projet littéraire et artistique.

Le testament de Julien Gracq précise la destination du legs : "séjour temporaire de repos et de travail destiné à des écrivains".

Les travaux commencent en novembre 2012.

En septembre 2013, la maison de Julien Gracq est ouverte aux écrivains. Dès le mois d’octobre, une première résidence débute avec Lucien Suel.

En juin 2014, les travaux du grenier à sel sont terminés et celui-ci est ouvert au public à partir du 4 juillet 2014.

Petite chronique du chantier : remue.net

En 2015, l’association travaille sur la construction de la chambre des cartes et la bibliothèque remarquable. De plus, cette année là, une vingtaine d’artistes sont reçus en résidence dans la Maison Julien Gracq.

septembre 2018 :

Rien pour ce mois

août 2018 | octobre 2018

Coup de projecteur

Respirations

Du 31 août au 10 novembre Patricia Cartereau expose ses oeuvres à la Maison Julien Gracq.

Danièle Sallenave au pays natal

Mercredi 26 septembre à 18 h, entrée libre L’académicienne Danièle Sallenave est revenue en Anjou dans son dernier (...)

Les rendez-vous futurs

En septembre, une belle série de rendez-vous à la Maison Julien Gracq : rencontre avec les résidentes, Journées du (...)

SE TENIR AU COURANT

S'inscrire à notre infolettre

Suivre notre page Facebook