La Chambre des cartes
par Jean-Louis Tissier

QUELQUES CLÉS POUR
CETTE CHAMBRE DES CARTES


Parmi les écrivains français du 20ème siècle Julien Gracq a, parmi d’autres distinctions, celle d’avoir fait référence à une image, celle de la carte. « Objet magique, qui permet en quelques décimètres carrés, de voir, de posséder un pays… ». Un géographe ordinaire, féru de représentation cartographique, reconnaissant sa familiarité avec ces images, soulignerait ses qualités positives : la précision des positions des distances et des altitudes, l’exhaustivité de la toponymie.
Mais il aurait garde de mentionner les vertus magiques de ce document exemplaire. Or Julien Gracq n’est pas seulement Louis Poirier… Il retourne en quelque sorte la carte et il tire cette image du côté de la rêverie, et charge ces symboles codifiés de propriétés poétiques.

L’œuvre de Gracq est accueillante vis à vis du monde, attentive à la face de la terre habitable et habitée. Ce goût, cette préférence s’entretient par la fréquentation des paysages et la consultation de ce médium imagé, la carte.
Cette chambre, ni noire ni forte, est une invitation à reconnaître que sa littérature ouvre sur le proche et sur l’ailleurs, la France de l’ouest, la France tout entière et, au delà, le vaste monde…

Comme Aldo, l’envoyé du Rivage des Syrtes, le visiteur peut se placer « Debout penché sur la table, les deux mains appuyées sur la carte (…) Un bruissement léger semblait s’élever de cette carte, peupler la chambre close et son silence d’embuscade » il est déjà embarqué et appareille en pensée vers cet outre-mer fascinant, le Farghestan.

Ici avec des images et ses mots embarquons depuis Les Mauges.

Jean-Louis Tissier, géographe et professeur émérite.

Coup de projecteur

À la rencontre de Geetanjali Shree et des femmes indiennes

Le 11 et le 12 mai, rencontre avec une grande romancière indienne : Geetanjali Shree.

Géographie transitoire

Exposition de Benoît Pype du 1er avril au 28 mai. C’est tout petit, anodin, mais l’artiste en fait un monde qui (...)

Peindre et écrire

Exposition du 1er au 21 juin 2017 Vendredi 2 juin à 19 h, vous êtes invités à partager un dialogue entre Isabel (...)