Antjie Krog

JPEG - 11.3 ko

Le réseau Lettres sur Loire et d’Ailleurs (LLA) qui regroupe 6 lieux de résidence d’auteurs en Pays de la Loire accueille Antjie Krog, écrivaine sud africaine en octobre et novembre 2013.

Tout le programme de la tournée ici

Elle est présente à Saint-Florent-le-Vieil dans la Maison Julien Gracq du 8 au 13 novembre 2013.

Antjie Krog

Biographie

Antjie Krog est née en 1952 en Afrique du Sud.

Poétesse, romancière et journaliste.

Issue d’une famille de fermiers afrikaners nationalistes, elle se singularise à l’âge de seize ans en publiant une poésie célébrant l’amitié entre Noirs et Blancs. Un scandale ! Dans sa prison Mandela finira par l’apprendre et y trouvera motif d’espoir. Enseignante, mère de quatre enfants, elle se fait connaître par des poèmes à la fois rugueux et riches en métaphores où l’engagement politique et le féminisme ne se départissent jamais d’un amour profond pour ses proches et pour les paysages de son pays. A l’instar de ses aînés André Brink et Breyten Breytenbach, elle démontre que l’écriture est à la fois survie personnelle et arme de combat universelle. ». (Notice de Georges-Marie Lory, traducteur du recueil Ni pillard, ni fuyard paru en 2004 aux Éditions Le Temps qu’il fait).
Elle travaille aussi pour la radio pour laquelle elle a couvert les débats de la commission Vérité et Réconciliation ; elle a écrit un essai sur le sujet, The Country of my Skull.

Sources
http://www.maisonecrivainsetrangers.com/Antjie-Krog.html
http://poezibao.typepad.com/poezibao/2005/10/antje_krog.html

Bibliographie

Traductions en français :
Ni pillard, ni fuyard poèmes traduits de l’afrikaans par Georges-Marie Lory, éditions Le temps qu’il fait, 2004

Poésie

Dogter van Jefta (La Fille de Jephté) (1970)

Januarie-suite (Suite de janvier) (1972)

Beminde Antarktika (Chère Antarctique) (1974)

Mannin (L’Hommesse) (1974)

Otters in Bronslaai (1981)

Jerusalemgangers (Les pèlerins de Jérusalem) (1985)

Lady Anne (1989), prix Hertzog 1990

Gedigte 1989–1995 (Poèmes) (1995)

Kleur kom nooit alleen nie (La couleur ne vient jamais seule) (2000)

Down to my last skin (2000)

Met woorde soos met kerse (Avec des mots comme avec des bougies), Kwela Boeke, Le Cap 2002

The stars say tsau (2004)

Verweerskrif/Body bereft (2006) poèmes (édition simultanée en afrikaans et en anglais)

Digter wordende (2009) (anthologie) choix par l’auteur de 115 de ses poèmes, regroupés par thème

Poésie pour enfants

Mankepank en ander Monsters (Mankepank et autres monstres) (1989)

Voëls van anderster vere (Oiseaux de différents plumages) (1992)

Fynbosfeetjies (Les fées du fynbos ) (2007), en collaboration avec Fiona Moodie

Prose

Relaas van ’n Moord (Récit d’un meurtre) (1995)

Country of my Skull (La douleur des mots) (1998)

A Change of Tongue (En changeant de langue) (2003)

There was this goat (2009), en collaboration avec Nosisi Mpolweni et Kopano Ratele

Théâtre

Waarom is dié wat voor toyi-toyi altyd vet ? (Pourquoi les danseurs en tête du cortège sont-ils toujours gros ?) (1999)

La librairie ParChemins a invité Antjie Krog et Georges Lory son traducteur pour une lecture et rencontre avec les lecteurs le vendredi 8 novembre dernier.

Le public à encore répondu présent pour cette soirée passionnante.

Un grand merci à Sébastien Jacotin pour la qualité de son interprétariat tout au long de la soirée.
JPEG

novembre 2018 :

Rien pour ce mois

octobre 2018 | décembre 2018

Coup de projecteur

Résider

L’appel à candidature pour résider à la Maison Julien Gracq en 2019 / 2020 est ouvert jusqu’au 15 avril (...)

En 2019, les Préférences

Après dix années d’existences, les Rencontres Gracq muent en un festival de littérature et géographie, Les (...)

Visiter la Maison Julien Gracq

Jusqu’au 3 avril 209, la visite de la Maison Julien Gracq se fait sur réservation, en téléphonant au 02 41 19 73 55 ou (...)

SE TENIR AU COURANT

S'inscrire à notre infolettre

Suivre notre page Facebook