Aller au contenu

Maison Julien Gracq

Olivier Favier


« C’est un fragment de l’histoire d’un pays que les habitants de ce pays ne connaissent pas (...) »

Professeur d’histoire, puis journaliste et écrivain, Olivier Favier est aussi traducteur et interprète de l’italien.
En résidence, il va travailler à chercher une forme pour écrire les lieux d’oubli.

Dernières parutions :
(Traduction) Carlo Bordini, Gustavo, Alidades, 2018
(Traduction) Stefano Massini, Occident express, L’Arche, 2017
Chroniques d’exil et d’hospitalité, Le Passager clandestin, 2016

En ligne :
dormirajamais.org

(Crédits photo : Géraldine Aresteanu)

Dernière modification le 10 octobre 2019