Aller au contenu

Maison Julien Gracq

Charte de résidence de la Maison Julien Gracq

Ainsi que l’a voulu Julien Gracq en léguant son domaine familial, la Maison Julien Gracq à Saint-Florent-le-Vieil (Mauges-sur-Loire) en Région Pays de la Loire, est un lieu de résidences d’écriture.

La Maison Julien Gracq organise différents modes de séjour afin de permettre aux résident·es d’écrire et de créer dans un environnement paisible et stimulant ; de rencontrer le public au cours d’événements littéraires, artistiques & scientifiques ; de participer à des actions de médiation culturelle.


Le Conseil d’administration de l’association validera chaque année la liste des lauréat·es établie par le CLAS (Comité littéraire, artistique & scientifique).

Le CLAS est composé de vingt membres bénévoles liés au monde de l’écrit, de la littérature, de l’art et de la recherche. Le CLAS se réunit deux fois par an afin de sélectionner les futur·es lauréat·es des résidences d’écriture de l’année suivante. Les candidat·es sont informé·es de cette sélection à l’issue de la seconde commission.
Tout dossier incomplet ne peut être transmis au CLAS.

Modalités de résidence

Résidences longues dotées d’une bourse du CLAS

Sur présentation d’un projet artistique et culturel. Durée de 2 mois en continuité
.
Le projet littéraire et artistique de l’auteur ou de l’autrice constitue l’axe principal de la résidence. Il doit s’accorder avec le projet culturel de l’association. La rémunération est prise en charge par la Maison Julien Gracq. L’auteur ou de l’autrice s’engage à être présent·e tous les jours sauf le week-end. En cas d’absences trop longues, la rémunération se fera au prorata du nombre de jours de présence.

Une répartition du temps qui doit permettre de préserver le travail de création et de réserver des moments consacrés aux actions de médiation est préalablement définie avec l’auteur ou de l’autrice (dans la limite imposée par la circulaire du 16 février 2011 relative aux revenus des auteurs).

La bourse remise aux résident·es du CLAS est de 2000 euros brut mensuels.

Critères d’éligibilité des bourses CLAS

Avoir publié un ouvrage minimum à compte d’éditeur. 
Sont concernés tous les genres littéraires.

Résidences en partenariat

Durée d’une semaine à plusieurs mois, en continu ou en séjours fractionnés
. La résidence ne se fait pas sur présentation d’un projet spécifique mais en partenariat avec un autre lieu de résidence, une association, une structure, une ville, une région ou un pays. Ces résidences ne sont pas soumises à la délibération du CLAS mais laissées à l’appréciation de la direction artistique. La rémunération est prise en charge par une institution partenaire.

Le lieu de résidence


La Maison Julien Gracq fut léguée par l’écrivain à la ville de Saint-Florent-le Vieil (appartenant à la commune de Mauges-sur-Loire) pour devenir un lieu de résidence. Elle est située en Pays de la Loire, dans le département du Maine et Loire, sur la rive sud du fleuve à mi-chemin entre Nantes et Angers. La commune est desservie par le train, à la gare de Varades accessible à quinze minutes à pieds. 


Le domaine d’un hectare en bord de Loire est constitué de deux bâtisses et de quatre jardins en terrasse.

Pour l’accueil des résident·es, la Maison Julien Gracq comporte trois appartements et trois bureaux distincts équipés de connexions internet, ainsi qu’une cuisine et un salon communs.

La seconde bâtisse, le Grenier à sel, accueille le public au rez-de-chaussée, dans une salle nommée la chambre des cartes, et à l’étage dans la bibliothèque remarquable pouvant accueillir un public de 99 personnes.

La bibliothèque est à la disposition des résident·es jour et nuit ; elle est aussi ouverte au public les mercredis, vendredis et samedis après-midis.

Conditions de résidence

Les résident·es sont rémunéré·es soit par la Maison Julien Gracq, soit par une institution partenaire.

Une convention de résidence précisant les modalités du séjour est établie avec l’auteur ou l’autrice.
 Un voyage aller-retour en France des résident·es depuis leur lieu d’habitation est pris en charge par la Maison Julien Gracq. Pour les résident·es venant de l’étranger, un aller-retour est pris en charge en fonction des aides octroyées.

Pour leurs déplacements personnels, les résident·es peuvent disposer de l’automobile de la Maison en fonction du planning d’utilisation
. Un vélo est également mis à leur disposition. Les déplacements liés aux rencontres et aux actions culturelles sont pris en charge par la Maison Julien Gracq.
 Les repas sont à la charge des résident·es. Ils et elles disposent, dans leur appartement, d’un coin cuisine équipé.
Une cuisine collective est également à disposition au rez-de-chaussée. 


Chaque résident·e dispose d’un appartement de deux pièces et d’un bureau distinct de celui-ci. Il ou elle peut également jouir de la cuisine et du salon communs.
 Pour le bien-être de chacun et chacune, la Maison Julien Gracq est un espace non fumeur.
 Un état des lieux est fait par le personnel de la Maison Julien Gracq en début et en fin de séjour. Les dégradations éventuelles sont à la charge des résident·es.

Les engagements mutuels

La Maison Julien Gracq s’engage à :

1. Soumettre les candidatures présentées dans les délais à l’appréciation du CLAS.



2. Informer les lauréat·es plusieurs mois à l’avance de l’acceptation de leur candidature et des dates auxquelles ils ou elles pourront séjourner à la Maison Julien Gracq. 


3. Rencontrer chaque candidat·e sur le lieu de résidence après acceptation de leur candidature pour affiner le projet.

Les auteurs et autrices en résidence s’engagent à respecter les règles et les modalités suivantes :

1. L’écrivain·e résident·e consacre son séjour à la Maison Julien Gracq à la création d’une partie ou de la totalité d’une œuvre littéraire.

2. Lors de sa publication et de ses éventuelles rééditions et traductions, il ou elle s’engage à faire figurer sur l’ouvrage auquel elle ou il aura travaillé pendant sa résidence, la formule suivante : « L’auteur, l’autrice ou l’artiste a bénéficié pour la rédaction de ce livre d’une résidence de création à la Maison Julien Gracq » et d’en adresser deux exemplaires à la Maison Julien Gracq.
 Une rencontre pourra être envisagée avec les publics de la région à cette occasion.

3. L’écrivain·e résident·e accepte de participer à une ou plusieurs rencontres publiques lors d’événements littéraires à la Maison Julien Gracq ou à l’extérieur.

4. L’écrivain·e résident·e accepte de participer au projet culturel de la Maison Julien Gracq.

5. Il ou elle accepte que des informations le ou la concernant soient divulguées sur le site internet de la Maison Julien Gracq et dans les différents supports de communication.

6. Il ou elle peut rédiger un texte d’environ 1500 signes à propos de la Loire ou dessiner une carte (géographique, imaginaire, mentale...) liée à sa résidence, selon son souhait, afin de laisser une empreinte de sa venue.

7. Elle ou il accepte que soit publié par la Maison Julien Gracq un ouvrage collectif comprenant un de ses textes en rapport avec la thématique du volume ou une mise en ligne sur le site internet de la Maison Julien Gracq. Une cession de droits sera établie dans la convention de résidence.

(Crédit du visuel : Antoine Raimbault)

Dernière modification le 14 janvier 2020