Jérusalem terrestre

A l’invitation de l’Institut français de Jérusalem, Emmanuel Ruben séjourne 2 mois en 2014 dans la ville. Il rapporte un récit qui interroge les cartes, met au jour les frontières, les murs, relit les textes et l’Histoire, et à travers ses parcours sur les terres israelo-palestiniennes, bouleverse nos regards.

"Le projet de Jérusalem terrestre était d’accompagner un roman en cours d’écriture, de presser l’épode lorsqu’elle était trop pleine. Plongé dans le contraire d’un pays dans légendes, embarqué dans le berceau de tous les mythes, craignant d’être peu à peu débordé par l’avalanche d’informations qui me tombait dessus chaque jour, j’ai très vite éprouvé ce besoin de faire e tri entre ce qui pourrait servir au roman et ce qui ne servirait pas, toutes ce petites brisures du réel qui ne pourraient pas coller. (...) tous ces faits trop précis, ces myriades de chiffres, ces illustrations nécessaires, qui ne trouveraient pas lerur place ou tiendraient dans d’encombrantes annexes ou de superflues notes de bas de page. Jérusalem terrestre, au contraire s’autoriserait à coller des petits bouts de vécu, des fragments de discours."

février 2019 :

Rien pour ce mois

janvier 2019 | mars 2019

Coup de projecteur

Comment résider

Pour les résidences de l’année 2020, la date limite de candidature est le 15 avril 2019. Condition préalable : avoir (...)

Offres de service civique

L’association Maison Julien Gracq cherche deux volontaires en service civique sur des missions de médiations de mars (...)

Visiter la Maison Julien Gracq cet hiver

Du 12 novembre 2018 au 3 avril 2019, la Maison Julien Gracq se visite sur réservation de groupe et est ouverte lors (...)

SE TENIR AU COURANT

S'inscrire à notre infolettre

Suivre notre page Facebook