Jérusalem terrestre

A l’invitation de l’Institut français de Jérusalem, Emmanuel Ruben séjourne 2 mois en 2014 dans la ville. Il rapporte un récit qui interroge les cartes, met au jour les frontières, les murs, relit les textes et l’Histoire, et à travers ses parcours sur les terres israelo-palestiniennes, bouleverse nos regards.

"Le projet de Jérusalem terrestre était d’accompagner un roman en cours d’écriture, de presser l’épode lorsqu’elle était trop pleine. Plongé dans le contraire d’un pays dans légendes, embarqué dans le berceau de tous les mythes, craignant d’être peu à peu débordé par l’avalanche d’informations qui me tombait dessus chaque jour, j’ai très vite éprouvé ce besoin de faire e tri entre ce qui pourrait servir au roman et ce qui ne servirait pas, toutes ce petites brisures du réel qui ne pourraient pas coller. (...) tous ces faits trop précis, ces myriades de chiffres, ces illustrations nécessaires, qui ne trouveraient pas lerur place ou tiendraient dans d’encombrantes annexes ou de superflues notes de bas de page. Jérusalem terrestre, au contraire s’autoriserait à coller des petits bouts de vécu, des fragments de discours."

septembre 2018 :

Rien pour ce mois

août 2018 | octobre 2018

Coup de projecteur

Respirations

Du 31 août au 10 novembre Patricia Cartereau expose ses oeuvres à la Maison Julien Gracq.

Danièle Sallenave au pays natal

Mercredi 26 septembre à 18 h, entrée libre L’académicienne Danièle Sallenave est revenue en Anjou dans son dernier (...)

Les rendez-vous futurs

En septembre, une belle série de rendez-vous à la Maison Julien Gracq : rencontre avec les résidentes, Journées du (...)

SE TENIR AU COURANT

S'inscrire à notre infolettre

Suivre notre page Facebook