Aller au contenu

Maison Julien Gracq

Nathalie Man

Jeune auteure et poète française, Nathalie Man a été reçue à la Maison Julien Gracq en juillet et août 2015. Elle est de retour parmi nous du 12 au 29 juillet 2016.

Journaliste stagiaire à Pékin pour Le Monde et Radio France en 2012, Nathalie Man était revenue de Chine avec son manuscrit Impressions de Pékin (les Xérographes). Dans son exposition « L’Urgence du détail », organisée en 2014 dans plusieurs lieux de Paris (à la Bibliothèque Fessart, chez Des Étendues et chez Les Xérographes), elle a réuni ses poèmes de rue.

Lors de sa résidence à la Maison Julien Gracq, Nathalie Man souhaite se consacrer à l’écriture de son premier roman.

Participation au Fanzine La case est belle dirigée par Fabrice Beau.
« Mon mur », Poésie Première N°57, février 2014
« Nos corps en métal », Rua-L (Revue littéraire de l’université d’Aveiro (Portugal)
« Hutongs », Bouts du monde N°19, été 2014
« Le Monsieur du Boulevard Saint-Martin », poème de rue traduit en espagnol dans la revue littéraire argentine en ligne Vagón de oseras (n°6, juillet 2015)
« Le Monsieur du Boulevard Saint-Martin », Muze (rentrée 2015)
« Le Monsieur du Boulevard Saint-Martin », Ouste (n°24, 2016)
« Gloire à nos souvenirs », collection Musée d’Aquitaine, Bordeaux, 2017
Participation aux revues Averse et Phoenix

Livres :
Impressions de Pékin, les Xérographes, 2014
Lire, écrire, pratiquer la ville, Kimé, 2016
Impressions de Pékin en version bilingue français/mandarin, Ed. Les Xérographe, Paris, 2017


Bond dans le futur : Nathalie Man est revenue a printemps 2019.

Dernière modification le 18 octobre 2019