Piet LINCKEN

PNG - 313.2 ko

Ecrivain, compositeur, musicien, plasticien, responsable du numéro 44 de la revue "Passage d’encres" intitulé Transversale scandinave, Piet Lincken est reçu en résidence à la Maison Julien Gracq pour 4 périodes :
du 1er au 16 octobre 2015
du 16 novembre au 30 novembre 2015
du 1er mars au 16 mars 2016
du 16 avril au 30 avril 2016.

Le projet : "une réflexion sur les liens existant entre soi et l’espace géographique, qui est aussi un espace mental comme le relevait Ingmar Bergman ; ce serait un itinéraire de la pensée, qui ne soit en rien figé, et dont le parcours devrait être proche du « travel-writing » anglo-saxon et scandinave."

Ce sera l’occasion de le rencontrer autour de ses livres et de sa musique.

Piet LINCKEN est né à Caen (Normandie) en 1969. Belge d’origine franco-suédoise. Il poursuit un parcours pluridisciplinaire : écrivain, compositeur, pianiste/organiste, plasticien.
Ses œuvres musicales ont été données en particulier aux orgues de la Cathédrale de Bruxelles, de Saint-Germain-des-Prés ou de Saint-Sulpice (Paris), mais aussi à Flagey Studio 4 (Bruxelles), au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, à Paris au Centre National du Livre, au Centre Culturel Wallonie-Bruxelles, au Palais de Tokyo (Femis), ou bien encore pour la Cinémathèque suisse. Les œuvres de Piet Lincken ont été aussi créées à Berlin, à Mexico-City (Psaume 49, pour chœur et orchestre symphonique), pour le Festival “Les Boréales” en Basse-Normandie consacrée à la Scandinavie, en Suède etc...
Ses œuvres plastiques, domaine dans lequel Piet Lincken s’est investi plus récemment, sont éditées ou exposées, comme ses travaux sur papier qui ont été montrés à la Galerie parisienne La Hune-Brenner (Alechinsky, Folon...).
En littérature (cf. bibliographie jointe), Piet Lincken a entre autres été l’invité à la Foire du livre de Bruxelles, au Salon du Livre de Paris en 2011, au Marché de la poésie, ainsi qu’aux Biennales internationales de poésie de Liège, au Festival international de poésie de Namur, au Festival russe “La lyre émigrée” etc.
Il présente régulièrement des auteurs et artistes, dont pendant 7 ans en présidant des activités littéraires au célèbre estaminet de Bruxelles, La fleur en papier doré où se réunirent jadis les Surréalistes belges ainsi que des membres du mouvement Cobra.
Piet Lincken traduit la littérature scandinave vers le français. Membre de l’Association des Ecrivains Belges de langue française.

Piet LINCKEN, Bibliographie (non exhaustive)

Brigitte de Suède, comme la neige se fond, essai, Coll. I Santi, 266 p., L’Age d’Homme (Suisse), 2013
Les bosquets noirs, poésie (texte écrits en 1990), Le Coudrier (Belgique), 2013

Parmi les sphères, poésie, M.E.O. (Belgique), 2013

Transversale scandinave, collectif dont P. Lincken a été le maître d’œuvre et dans lequel il est l’artiste et auteur invité. Il y réunit un certain nombre d’intervenants dont Gao Xingjian, Prix Nobel de Littérature 2000, Anny Romand, (interprète entre autres de J-L Godard, Richard Miller, ancien ministre de la Culture de la Communauté française de Belgique, etc. Passage d’encres (France) (partenaire culturel : Arte TV), 2011

S’entraîner au passage des abîmes, poésie, préf. Eric Brogniet, Coll. La Petite Belgique, L’Age d’Homme, 2011, avec le soutien du Fonds national de littérature (Académie Royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique).

Å, itinéraire suédois, poésie, photographies et traduction de poèmes d’Edith Södergran (1892-1923, Finlande), Atelier de l’agneau, 2011, avec le soutien du Centre National du Livre, France.

N’éveillez pas l’ours qui dort, théâtre, pièce primée par le Festival Scènoblique, Champagne-Ardennes, 2010, éd. ABS, 2011

J’ai cru voir un dieu, poésie, Le Coudrier, édition ordinaire 2010, et Coll. d’art « Sortilèges », 2011 (J’ai cru voir un dieu a été créé pour le Festival d’auteurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles /Théâtre Poème, à Seneffe, en 2008)

Prodige et déploration, poésie et dessins, Clapàs, 2009

Présent gnomique, poésie et partition, Passage d’encres, 2007, avec le
soutien de la Région de Basse-Normandie

Des éléments premiers, poésie, Atelier de l’agneau (France/Belgique), 2004

septembre 2018 :

Rien pour ce mois

août 2018 | octobre 2018

Coup de projecteur

Respirations

Du 31 août au 10 novembre Patricia Cartereau expose ses oeuvres à la Maison Julien Gracq.

Danièle Sallenave au pays natal

Mercredi 26 septembre à 18 h, entrée libre L’académicienne Danièle Sallenave est revenue en Anjou dans son dernier (...)

Les rendez-vous futurs

En septembre, une belle série de rendez-vous à la Maison Julien Gracq : rencontre avec les résidentes, Journées du (...)

SE TENIR AU COURANT

S'inscrire à notre infolettre

Suivre notre page Facebook