Marilyn Leray et Marc Tsypkine

JPEG - 29.8 ko

LTK production (Marilyn Leray et Marc Tsypkine) sont en résidence du 16 au 21 février 2015 et du 15 au 20 janvier 2016.

Ils travaillent à l’adaptation pour le théâtre du livre de Mathias Enard, Zone.
Ils sont aidé en cela par Françoise Nicol, maître de conférences en langue et littérature française, enseignante à l’Irffle (université de Nantes) et chercheuse au CELLAM (Rennes 2) qui a réfléchie avec eux au sous-texte et aux deuxièmes lectures de ce roman atypique.

Le Lieu Unique et le Théâtre Universitaire à Nantes les soutiennent pour la production et la création.
La Maison Julien Gracq les reçoit en amont afin qu’ils puissent travailler à l’adaptation dans un cadre agréable et propice à la concentration.

Adapter un roman pour le théâtre

« ZONE » de Mathias Énard

Marilyn Leray et Marc Tsypkine travaillent ensemble sur l’adaptation du roman. Il s’agit non pas d’écrire une pièce, mais de rester fidèle au texte de Mathias Enard de 528 pages.

Mise en scène par Marilyn Leray et Marc Tsypkine de Kerlay

«  Par une nuit décisive, un voyageur lourd de secrets prend le train de Milan à Rome.
Quinze années d’activités comme agent de renseignements dans la Zone (d’abord l’Algérie, puis tout le Proche-Orient) ont livré à Francis Servain Mirkovic les noms et la mémoire de nombreux acteurs de l’ombre (marchands d’armes, terroristes, commanditaires ou intermédiaires, criminels de guerre en fuite…) Mais lui-même a accompli sa part de carnage lorsque la guerre en Croatie et en Bosnie l’a jeté dans le cycle enivrant de la violence. »

(Extrait de Zone, de Mathias Énard)

A bord d’un train à destination du Vatican en compagnie d’un passager porteur d’un triste morceau du passé, Zone nous emmène dans une sorte de « road movie » ferroviaire qui nous plonge dans les souvenirs de ce voyageur de la nuit où s’entremêle réminiscences et événements marquants du XXe siècle. Zone raconte l’histoire de cet homme transformé par les guerres et les actions auxquelles il a participées.

Marilyn Leray et Marc Tsypkine ont pris le parti de mettre en scène ce texte sous forme d’enquête, de laboratoire autour du personnage de Francis Servain Mirkovic.
L’espace scénique est délimité par un fond de scène où sont projetées des images réalisées lors d’un travail de repérages en Italie sur les pas du personnage de Francis auxquelles se mêle un ensemble d’éléments iconographiques.
Cartes, photos, archives tapissent le fond de scène pour amplifier l’ambiance de laboratoire de recherche sur ce personnage...

Calendrier  :
Création en janvier 2016

Distribution : Marilyn Leray et Marc Tsypkine
Lumières : Sara Lebreton
Son Guillaume Bariou
Costumes : Caroline Leray

décembre 2018 :

Rien pour ce mois

novembre 2018 | janvier 2019

Coup de projecteur

Résidences

L’appel à candidature pour résider à la Maison Julien Gracq en 2019 / 2020 est ouvert jusqu’au 15 avril 2019. Comment (...)

En 2019, les Préférences

Après dix années d’existences, les Rencontres Gracq muent en un festival de littérature et géographie, Les (...)

SE TENIR AU COURANT

S'inscrire à notre infolettre

Suivre notre page Facebook