Le testament de Julien Gracq

Extrait Testament de Julien Gracq

"le 23 avril 2000
(…)
II)
La seconde partie de mon testament concerne mes biens mobiliers et mes biens fonds. Pour cette partie, l’exécuteur testamentaire partiel sera M. André Chaslet – La Gare – Varades.

4) Je lègue l’ensemble des bâtiments, dépendances, cours, et jardins des nos 1, 3, et 5 de la rue du Grenier à Sel à St Florent le Vieil, soit : ma maison d’habitation et l’immeuble adjacent appelé Ancienne Gendarmerie, avec leurs cours et jardins, l’ancienne vigne close de murs dite Pierre à Fourneau, d’une contenance de 75 ares, ainsi que le jardin, également clos de murs, qui jouxte cette parcelle à l’Est en bordure de Loire, à la Fondation de France, sous la condition expresse que cet ensemble puisse être utilisé, de manière non lucrative, comme séjour temporaire de repos ou de travail à prix modérés, destiné à des écrivains. […].

Codicille à ajouter à mon testament
17 février 2004

2) Au cas où la Fondation de France serait amenée à renoncer à ce qui lui est légué dans les conditions indiquées, l’ensemble du legs passerait à la commune de St Florent le Vieil. L’ensemble ainsi légué ne pourra être vendu ou aliéné, en totalité ou partiellement, en aucune façon avant un délai de trente ans. Les conditions imposées à la Fondation de France resteraient valables pour la commune de St Florent le Vieil.

Louis Poirier"

septembre 2018 :

Rien pour ce mois

août 2018 | octobre 2018

Coup de projecteur

Respirations

Du 31 août au 10 novembre Patricia Cartereau expose ses oeuvres à la Maison Julien Gracq.

Danièle Sallenave au pays natal

Mercredi 26 septembre à 18 h, entrée libre L’académicienne Danièle Sallenave est revenue en Anjou dans son dernier (...)

Les rendez-vous futurs

En septembre, une belle série de rendez-vous à la Maison Julien Gracq : rencontre avec les résidentes, Journées du (...)

SE TENIR AU COURANT

S'inscrire à notre infolettre

Suivre notre page Facebook