Marc Pautrel

JPEG - 440.8 ko

Marc Pautrel est en résidence à la Maison Julien Gracq grâce à un partenariat avec
Ecla en Aquitaine et le Chalet Mauriac à Saint Symphorien du 2 septembre au 30 septembre 2014.

Orpheline
Lecture Rencontre, le mardi 16 septembre, 18 h 30, dans les jardins de la Maison Julien Gracq

Résidence du 2 septembre au 30 septembre 2014.

Marc Pautrel est né en 1967. Après des études de droit, il a décidé de se consacrer à l’écriture. Il a reçu le Prix littéraire d’Aquitaine en 2010 et a été lauréat des Missions Stendhal en 2012. Il est l’auteur de cinq livres de fiction : Le Métier de dormir (Confluences, 2005), Je suis une surprise (Atelier In8, 2009), L’homme pacifique (Gallimard, 2009), Un voyage humain (Gallimard, 2011) et Polaire (Gallimard, 2013).
Ses romans décrivent dans une langue économe des personnages écartelés entre l’amour et la solitude. Il a notamment voyagé au Japon et au Mexique. Il est très actif sur Internet au travers d’un carnet d’écriture quotidien et d’un blog d’actualités : www.marcpautrel.net

son site : http://www.marcpautrel.net/
son blog : http://blog.marcpautrel.com/

- Polaire, éditions Gallimard, collection L’Infini, 2013.
- Un Voyage Humain, éditions Gallimard, collection L’Infini, 2011.
- L’Homme Pacifique, éditions Gallimard, collection L’Infini, 2009.
- Je suis une surprise, éditions In8, collection Alter & ego, 2009.
- Le Métier de Dormir, éditions Confluences, 2005.

Lecture rencontre avec Marc Pautrel dans les jardins de la Maison Julien Gracq.
mardi 16 septembre, 18 h 30

Ouvert à tous, entrée libre.

Soirée en 2 parties :
- Orpheline : à propos des livres de Marc Pautrel, et en particulier de Orpheline à paraitre en octobre, lectures et dialogue
- Les pouvoirs de Proust : Marc Pautrel nous parle de son rapport à l’oeuvre de Proust

Orpheline
Gallimard, octobre 2014
extrait
"Elle veut cacher ses larmes mais elle n’y parvient pas. Quand il lui dit qu’il n’aura pas le temps, que son travail l’absorbe trop et qu’il faudra remettre, qu’il ne pourra pas l’inviter à dîner, ce rendez-vous qu’ils s’étaient promis en riant, quand elle réalise qu’il est comme tous les autres, qu’il ne s’intéresse pas à elle, elle sent que les larmes apparaissent, c’est impossible de les retenir, rien à faire. Elle prend un air fermé puis d’un coup elle sourit."

Orpheline brosse le portrait d’une femme très belle, la quarantaine, divorcée, sans enfants ni parents, qui habite seule dans une grande ville française. Elle n’est pas heureuse de sa vie, elle attend un changement, elle voudrait que deux choses arrivent : rencontrer le grand amour, qui est une chose possible, et retrouver sa mère disparue, qui est une chose impossible. Devant les autres elle est solaire, latine et volubile, alors que dans l’intimité elle est craintive, inquiète et esseulée – jusqu’à ce qu’elle rencontre son parfait opposé : un homme calme et méthodique, auquel elle se confie et s’abandonne peu à peu.v

décembre 2018 :

Rien pour ce mois

novembre 2018 | janvier 2019

Coup de projecteur

Résidences

L’appel à candidature pour résider à la Maison Julien Gracq en 2019 / 2020 est ouvert jusqu’au 15 avril 2019. Comment (...)

En 2019, les Préférences

Après dix années d’existences, les Rencontres Gracq muent en un festival de littérature et géographie, Les (...)

SE TENIR AU COURANT

S'inscrire à notre infolettre

Suivre notre page Facebook