Marie de Quatrebarbes

PNG - 117.4 ko

Résidence du 1er octobre au 30 novembre 2014.

Marie de Quatrebarbes a publié Les pères fouettards me hantent toujours (Lanskine, 2012), Transition pourrait être langue (Les Deux-Siciles, 2013) et La vie moins une minute (Lanskine en 2014).

Elle est membre du comité de rédaction de remue.net et coordonne le collectif z : qui édite notamment les revues série z : et La tête et les cornes.

Elle travaille avec Maël Guesdon sur un cycle de performances intitulé "Fragments de Suzanne Lindelton".

PROGRAMME DE LA RESIDENCE

Commencements
Lecture, rencontre, mardi 21 octobre, 18 h 30, Maison Julien Gracq

Écritures renversantes
samedi 25 octobre, 10 h à 12 h 30 puis 14 h à 17 h 30
Atelier d’écriture animé par Marie de Quatrebarbes

Marie de Quatrebarbes raconte Hélène Bessette
Causerie
mercredi 12 novembre à 19 h 30, bibliothèque de la Pommeraye

JPEG - 2.9 Mo

PUBLICATIONS

La vie moins une minute, éditions Lanskine, 2014
Transition pourrait être langue, éditions Les Deux-Siciles, 2013
Les pères fouettards me hantent toujours, éditions Lanskine, 2012

REVUES

Membre des revues La tête et les cornes et remue.net

Publications notamment dans les revues :
Ce qui secret
La vie manifeste
Remue.net
Série z :
Rehauts
Contre-allées
Neige d’août
Petite

Marie Dequatrebarbes,
mardi 21 octobre, 18 h 30 ,
1 rue du grenier à sel, Saint Florent le Vieil

Rencontre Lecture
Lors de cette lecture des premiers textes publiés de Marie de Quatrebarbes, il sera question de la mise en route, quotidienne, de l’écriture et de l’enfance. Quels sont les événements, s’il y en a, qui déclenchent cette mise en route ? Peut-être que, dans l’écriture, il n’y a qu’une série de commencements.

Marie Dequatrebarbes avec Violette Pouzet, comédienne
photographie de Charles Robinson
samedi 25 octobre, 10 h à 12 h 30 puis 14 h à 17 h 30
Atelier d’écriture animé par Marie de Quatrebarbes
Inscriptions : 02 41 19 73 55
contact@maisonjuliengracq.fr

À partir de Hélène Bessette – Pierre Guyotat – Antonin Artaud – Guy Viarre

Du vers à l’inversion, de la narration à la transgression, certains auteurs soumettent la langue à un traitement qui a pour effet une perte des repères autant qu’une profonde jubilation. Que se passe-t-il dans ce rire - parfois cruel - que produit le langage lorsqu’il sort de ses gonds, se décale de son usage courant et devient le terrain d’une expérimentation ?
Nous prendrons pour exemple 4 écrivain-e-s "hors cadre" dont nous suivrons le parcours à travers des extraits de textes, et à partir desquels nous proposerons des exercices d’écriture visant à faire jouer la langue et à jouer avec elle.

Tarifs
journée : 30 Euros - 20 Euros pour les adhérents (adhésions 10 Euros pour l’année), les demandeurs d’emploi et les étudiants.
Inscriptions :
contact@maisonjuliengracq.fr - 02 41 19 73 55

mercredi 5 novembre à 19 h 30, bibliothèque du Marillais
Marie de Quatrebarbes raconte Hélène Bessette

En partenariat avec la communauté de communes de Saint Florent le Vieil

septembre 2018 :

Rien pour ce mois

août 2018 | octobre 2018

Coup de projecteur

Respirations

Du 31 août au 10 novembre Patricia Cartereau expose ses oeuvres à la Maison Julien Gracq.

Danièle Sallenave au pays natal

Mercredi 26 septembre à 18 h, entrée libre L’académicienne Danièle Sallenave est revenue en Anjou dans son dernier (...)

Les rendez-vous futurs

En septembre, une belle série de rendez-vous à la Maison Julien Gracq : rencontre avec les résidentes, Journées du (...)

SE TENIR AU COURANT

S'inscrire à notre infolettre

Suivre notre page Facebook